Accueil > Isolation > Focus sur un isolant : la laine de roche

Focus sur un isolant : la laine de roche

mardi 26 avril 2022, par Sylvain

Après avoir évoqué la laine de verre dans un précédent article, je vais maintenant aborder le sujet d’un autre matériaux de la famille des isolants : la laine de roche.

Il s’agit d’un isolant minéral fabriqué à base de roche volcanique, le basalte, et dont les propriétés sont similaires à celles du verre. Il existe plusieurs types de laines de roches : la laine de roche en vrac (ou laine de roche soufflée ou encore appelée laine minérale), la laine de roche projetée (projection thermique, projection hydraulique, projection par voie sèche...) et la laine de verre en vrac (ou laine minérale).
La laine de roche est un matériau d’isolation thermique, acoustique et de protection incendie. Elle est utilisée pour l’isolation thermique, acoustique et la protection incendie dans le neuf et la rénovation.
Elle est aussi utilisée dans des applications plus spécifiques :
 Isolation des murs par l’intérieur (ITI)
 Isolation des planchers bas sur sous-sols/combles (PSD), sur vide sanitaire ou sur passage ouvert (PT), par insufflation ou projection
 Isolation des toitures terrasses.

La laine de roche est utilisée dans l’habitat depuis de nombreuses années, mais elle n’est pas encore reconnue comme un matériau d’isolation à part entière. En effet, les performances et la qualité des produits sont très hétérogènes selon les fabricants (et même les marques !). De ce fait, il n’existe pas de norme française qui fixe ses caractéristiques.

Pour être certain d’acheter un bon isolant, vous devez vérifier plusieurs critères :
 L’efficacité thermique
 L’efficacité acoustique
 La résistance à l’humidité
 Le prix de la laine de roche (en fonction du type et de la marque)
 - Les caractéristiques de chaque produit

Pour poser de la laine de roche , il existe 2 types d’isolants :
 La laine de roche projetée (ou soufflée)
 La laine de roche épurée (ou en vrac)

La technique du soufflage consiste à projeter la matière isolante à l’aide d’une machine. Elle est particulièrement adaptée aux travaux d’extension car elle ne nécessite qu’un espace restreint. En revanche, elle est moins performante pour isoler les murs ou combles perdus et nécessite une machine plus lourde. De plus, la laine de roche projetée ne permet pas de traiter les ponts thermiques.
La méthode de l’épandage consiste à répandre la matière isolante sur le plancher des combles perdus ou des rampants. La laine de roche est projetée sur les parois avec une machine spécifique (pelleteuse). Cette technique est plus performante que celle du soufflage pour isoler les planchers bas car elle permet d’isoler tous les espaces sous-plafond. En revanche, elle nécessite un espace plus important pour traiter les ponts thermiques.

La laine de roche est un matériau isolant très performant et écologique. Elle présente également une excellente résistance thermique, phonique et à l’humidité (elle n’absorbe pas l’humidité). La laine de roche offre donc un grand confort thermique tout en réduisant les dépenses énergétiques des bâtiments.

En résumé, voici les avantages de la laine de roche pour l’isolation :
 La laine de roche est un isolant naturel, écologique et durable qui ne dégage pas de gaz toxique. Elle est composée de minéraux naturels, ce qui la rend ininflammable et résistante au feu.
 La laine de roche possède un bon rapport qualité/prix, car elle est moins onéreuse que la laine animale, végétale (plante) ou encore synthétique.
 La laine de roche est un matériau isolant qui peut s’appliquer sur toutes les parois des bâtiments : murs intérieurs et extérieurs, planchers bas, toitures plates... Il convient à tous les types d’isolation.
 La laine de roche est un matériau léger et souple, ce qui permet de la poser sans difficultés.
 La laine de roche offre une bonne isolation acoustique, elle est donc idéale pour isoler les murs des habitations (murs contre terre et murs de refend) ainsi que les cloisons intérieures ou extérieures, le plancher haut et le toit.